COVID19 – déconfinement*

Nous essayons de vous donner des informations régulières sur la situation de dé-confinement, sur la réouverture de l’espace aérien et des frontières.

* Les seules informations fiables sont celles émises par les services officiels. Vous trouverez en bas de cette page une liste des services d’information consulaire et les sites ministériels par pays. 

Nous contacter : 

Le 16 juillet 2020

. Tanzanie : La Tanzanie a levé ses restrictions sur les voyages internationaux et autorise les vols avec des passagers. Nous attendons désormais que les compagnies aériennes (Air France – Kenya Airways) ouvrent à nouveau les liaisons. La compagnie Emirates Airlines a relancé 5 routes supplémentaires à partir du 1 août dont celle vers l’aéroport de Dar-Es-Salaam. Le réseau Emirates annonce 58 villes desservies d’ici la mi-août (source). 

. Belgique, Suisse : Depuis le 15 juin, les belges et les suisses peuvent entrer sur le territoire français sans restriction. 

. Espace Schengen : Depuis la réouverture progressive des frontières intérieures de l’Union européenne (UE) amorcée le 15 juin dernier, un certain nombre de pays ont assoupli les restrictions initialement mises en place pour limiter la propagation du coronavirus. Confrontés à une recrudescence des cas, plusieurs pays voisins de la France ont adopté des mesures restrictives locales ces derniers jours. C’est le cas de l’Espagne, du Portugal, de l’Allemagne, le Nord-Ouest de l’Italie (source-LCI). 

Info pays :  

ARGENTINE – IATA REPORT publié le 21.07.2020

1. Les passagers ne sont pas autorisés à entrer.
– Cela ne s’applique pas aux ressortissants et résidents de l’Argentine.
2. Les vols vers l’Argentine sont suspendus jusqu’au 2 août 2020.
– Cela ne s’applique pas au rapatriement et aux vols médicaux.
3. Les ressortissants et les résidents de l’Argentine sont soumis à une quarantaine de 14 jours.

COLOMBIE – publié le 01.07.2020

1. Les vols vers la Colombie sont suspendus jusqu’au 31 août 2020.
– Cela ne s’applique pas aux vols humanitaires.
2. Les passagers ne sont pas autorisés à entrer ou à transiter en Colombie.
– Cela ne s’applique pas:
– ressortissants et résidents de Colombie;
– les passagers avec un passeport diplomatique.
3. Les passagers sont soumis à une quarantaine pendant 14 jours.
4. L’équipage de la compagnie aérienne est soumis à la quarantaine jusqu’à son prochain vol.
5. Un «Control Preventivo Contra el Coronavirus» doit être rempli avant l’arrivée.

EQUATEUR – IATA REPORT – publié le 08.07.2020

1. Les passagers doivent avoir un certificat médical avec un résultat négatif au test de coronavirus (COVID-19) délivré au plus tard 7 jours avant le départ. Les passagers sont soumis à une quarantaine de 14 jours à leurs frais s’ils ne possèdent pas ce certificat médical.
2. Les passagers sont soumis à un examen médical et à une auto-quarantaine pendant 14 jours.
3. Une «Declaracion de salud del viajero» et un «Formulario migratorio especial» dûment remplis doivent être présentés à l’arrivée.

CHILI – IATA Report – publié 16.07.2020

1. Les passagers ne sont pas autorisés à entrer avant le 31 juillet 2020.
– Cela ne s’applique pas aux ressortissants et résidents du Chili.
2. Les ressortissants et les résidents du Chili sont soumis à une quarantaine de 14 jours.
3. Un «Affidavit destiné aux voyageurs pour prévenir les maladies à coronavirus (COVID-19)» doit être soumis avant le départ à l’adresse https://www.c19.cl/formularios.html.

MADAGASCAR – publié le 20.04.2020

Tous les vols vers Madagascar sont suspendus.

TANZANIE – IATA REPORT – publié le 06.07.2020

1. Les passagers et l’équipage de la compagnie aérienne sont soumis à un examen médical et à une mise en quarantaine.
2. Un «formulaire de santé» dûment rempli doit être présenté au personnel du ministère de la Santé à l’arrivée.

INDE – IATA REPORT – publié le 17.07.2020

1. Les vols vers l’Inde sont suspendus jusqu’au 31 juillet 2020.
– Cela ne s’applique pas aux vols de secours, de rapatriement et humanitaires.
2. Les passagers ne sont pas autorisés à entrer.
Cela ne s’applique pas:
– ressortissants de l’Inde;
– résidents de l’Inde;
– les passagers munis d’une carte ou d’un livret OCI (Overseas Citizen of India);
– étudiants si l’un des parents est ressortissant indien ou titulaire d’une carte OCI;
– mineurs si l’un des parents est ressortissant indien ou titulaire de la carte OCI;
– les conjoints de ressortissants de l’Inde;
– les parents isolés d’un mineur de nationalité indienne ou titulaire de la carte OCI;
– les passagers revenant d’un pays voisin via l’Inde vers leur pays de résidence;
– les passagers avec des visas diplomatiques, officiels, ONU / Organisations internationales ou de projet.
3. Les visas et visas électroniques délivrés avant le 30 juin 2020 sont invalides.
Cela ne s’applique pas:
– Visa diplomatique, officiel, ONU / Organisations internationales ou projet / toute catégorie de visas d’emploi;
– équipage de la compagnie aérienne;
– Visa d’affaires (hors visa B-3 pour les sports).
4. Passagers arrivant en Inde:
– sont soumis à un examen médical et à une mise en quarantaine pendant 14 jours; et
– doivent installer «Arogya Setu» sur leur appareil personnel; et
– doit présenter un formulaire d’auto-déclaration dûment rempli.

BHOUTAN – 15 juin

Les frontières sont ouvertes avec des conditions plus restrictives qu’à la normale.

1. Le visa à l’arrivée est suspendu.
2. Les passagers munis d’un visa, d’un permis de travail ou d’autres permis d’immigration délivrés par le Bhoutan ne sont pas autorisés à entrer au Bhoutan s’ils arrivent ou ont visité ou transité par un pays touché par le coronavirus (COVID-19).

FRANCE – IATA REPORT – publié le 22.07.2020

Les frontières sont ouvertes avec des conditions plus restrictives qu’à la normale.


1. Les passagers ne sont pas autorisés à entrer.
– Cela ne s’applique pas:
– les ressortissants français, s’ils ne viennent pas de Guyane ou de Mayotte, ainsi que leurs conjoints et enfants;
– les ressortissants britanniques et ressortissants d’Andorre, de Monaco, de Saint-Marin, de Suisse, de la Cité du Vatican (Saint-Siège) et d’un État membre de l’EEE s’ils ne viennent pas de Guyane française ou de Mayotte; et leurs conjoints et enfants;
– passagers en provenance d’Andorre, d’Australie, du Canada, de Géorgie, du Japon, de Corée (Rép.), de Monaco, du Maroc, de Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Saint-Marin, de Suisse, de Thaïlande, de Tunisie, du Royaume-Uni, d’Uruguay, de la Cité du Vatican (Saint-Siège) ou un État membre de l’EEE;
– les passagers titulaires d’un titre de séjour délivré par Andorre, Monaco, Saint-Marin, la Suisse, le Royaume-Uni, la Cité du Vatican (Saint-Siège) ou un État membre de l’EEE s’ils ne viennent pas de Guyane française ou de Mayotte;
– les marins marchands s’ils ne viennent pas de Guyane ou de Mayotte;
– étudiants s’ils ne viennent pas de Guyane ou de Mayotte.
2. Un certificat de voyage international dûment rempli doit être présenté avant l’embarquement et à l’immigration à l’arrivée ou lors du transit en France. Le certificat peut être obtenu auprès des consulats ou sur https://www.interieur.gouv.fr.
– Cela ne s’applique pas aux passagers en provenance d’Andorre, d’Australie, du Canada, de Géorgie, du Japon, de Corée (Rép.), De Monaco, du Maroc, de Nouvelle-Zélande, du Rwanda, de Saint-Marin, de Suisse, de Thaïlande, de Tunisie, du Royaume-Uni, d’Uruguay, du Vatican Ville (Saint-Siège) ou un État membre de l’EEE.
3. Les passagers sont soumis à la quarantaine ou à l’isolement.
4. Les passagers doivent remplir une déclaration sur l’honneur pour déclarer qu’ils ne présentent pas de symptômes du coronavirus (COVID-19).

 

BELGIQUE -IATA REPORT – publié le 14.07.2020

Les frontières sont ouvertes avec des conditions plus restrictives qu’à la normale.

1. Les passagers ne sont pas autorisés à entrer.
Cela ne s’applique pas:
– les passagers en provenance des États membres de l’EEE ou de la Suisse;
– les ressortissants d’Andorre, de Monaco, du Monténégro, de Macédoine du Nord (Rép.), de Saint-Marin, de Serbie, de Suisse, de la Cité du Vatican (Saint-Siège) et des États membres de l’EEE;
– les passagers avec un passeport britannique avec la nationalité «British Citizen», «British Overseas Territories Citizen» délivré par Gibraltar et British Passports avec un certificat d’habilitation au droit de séjour délivré par le Royaume-Uni;
– les passagers titulaires d’un titre de séjour de longue durée ou d’un visa de longue durée «D» délivré par les États membres de l’EEE, la Suisse ou le Royaume-Uni, revenant via la Belgique vers leur pays de résidence;
– les membres de la famille des ressortissants des États membres de l’EEE et de la Suisse;
– les membres de la famille de ressortissants britanniques;
– personnel militaire.
2. Un «formulaire de déclaration de santé» dûment rempli doit être présenté à l’arrivée. Le formulaire est disponible à l’adresse https://dofi.ibz.be/sites/dvzoe/FR/Documents/BELGIUM_PassengerLocatorForm.PDF.
3. Les passagers sont soumis à un examen médical et à une mise en quarantaine.

SUISSE – IATA Report – publié le 21.07.2020

Les frontières sont ouvertes avec des conditions plus restrictives qu’à la normale.

1. Les passagers ne sont pas autorisés à entrer.
-Cela ne s’applique pas:
– ressortissants des États membres de l’EEE et de la Suisse;
– ressortissants britanniques;
– les passagers en provenance des États membres de Schengen;
– passagers arrivant directement d’Algérie, Andorre, Australie, Bulgarie, Canada, Croatie, Chypre, Géorgie, Irlande (Rép.), Japon, Corée (Rép.), Monaco, Maroc, Nouvelle-Zélande, Roumanie, Rwanda, Saint-Marin, Thaïlande , Tunisie, Uruguay et Cité du Vatican (Saint-Siège);
– les membres de la famille des ressortissants des États membres de l’EEE. Ils doivent présenter une preuve de leur relation;
– les membres de la famille de ressortissants britanniques. Ils doivent présenter une preuve de leur relation;
– résidents du Liechtenstein et de la Suisse;
– les résidents des États membres Schengen rentrant directement via la Suisse dans leur pays de résidence;
– les passagers avec un visa D délivré par la Suisse;
– les passagers avec un visa Schengen C délivré par la Suisse après le 16 mars 2020.
2. Les passagers ne sont pas autorisés à transiter s’ils arrivent d’un État non membre de Schengen vers un autre État membre de Schengen.
-Cela ne s’applique pas:
– ressortissants des États membres de l’EEE et de la Suisse;
– ressortissants britanniques;
– passagers arrivant directement d’Algérie, Andorre, Australie, Bulgarie, Canada, Croatie, Chypre, Géorgie, Irlande (Rép.), Japon, Corée (Rép.), Monaco, Maroc, Nouvelle-Zélande, Roumanie, Rwanda, Saint-Marin, Thaïlande , Tunisie, Uruguay et Cité du Vatican (Saint-Siège);
– les membres de la famille des ressortissants des États membres de l’EEE et de la Suisse;
– les membres de la famille de ressortissants britanniques;
– les résidents des États membres de l’EEE et de la Suisse;
– les passagers avec un visa D délivré par la Suisse;
– les passagers avec un visa Schengen C délivré par la Suisse après le 16 mars 2020.
3. Les passagers qui ont séjourné en Argentine, Arménie, Azerbaïdjan, Bahreïn, Bélarus, Bolivie, Brésil, Cap-Vert, Chili, Colombie, République dominicaine, Honduras, Iraq, Israël, Kosovo (Rép.), Koweït, Moldova (Rép. ), Macédoine du Nord (Rép.), Oman, Panama, Pérou, Qatar, Fédération de Russie, Arabie saoudite, Serbie, Afrique du Sud, Suède, îles Turques et Caïques. ou les États-Unis au cours des 14 derniers jours sont soumis à une mise en quarantaine pendant 10 jours.

Le 16 juin 2020

Europe : Le retour à la libre circulation à l’intérieur l’Europe s’est fait en ordre dispersé et la carte de l’Europe présente une mosaïque de feux verts, orange et rouges, selon la provenance ou la destination. La Belgique, la France, la Grèce rétablissent la libre circulation avec tous les pays du continent. La France prévient qu’elle appliquera « la réciprocité » aux pays imposant des restrictions à ses ressortissants. En Allemagne et en Autriche, les contrôles à l’arrivée par la route, le rail ou les airs devraient être levés. (source : le monde)

Pour les frontières extérieures à l’Europe, la Commission de Bruxelles a reporté au mois de juillet sa décision sur l’accueil des vols des pays situés en dehors de l’espace Schengen. La Commission européenne dit espérer, par la voix de la commissaire aux affaires intérieures, Ylva Johansson, que le dossier sera bouclé avant le 1er juillet, compte tenu de la « forte volonté » des Vingt-Sept de coordonner leur action. (source : le monde

. Tanzanie : Premier pays d’Afrique de l’Est à rouvrir son espace aérien à l’international. À compter du 18 mai 2020, le gouvernement de la République-Unie de Tanzanie a levé la suspension des vols internationaux réguliers et non réguliers de passagers à destination et en provenance de la République-Unie de Tanzanie (communiqué du 27 mai de l’Ambassade de la République Unie de Tanzanie en France). Quelques compagnies aériennes internationales ont récemment déclaré vouloir reprendre du service en Tanzanie, ce qui est notamment le cas de Qatar Airways qui a annoncé la reprise de ses vols réguliers vers l’aéroport international Julius Nyerere de l’ancienne capitale tanzanienne Dar es Salaam le 16 Juin. À suivre. 

Info pays :  

ARGENTINE – 15 juin

L’argentine a suspendu ses vols touristiques jusqu’au 1 septembre. 

Les frontières sont fermées sauf pour certains cas particuliers.
1. Les passagers ne sont pas autorisés à entrer en Argentine.
– Cela ne s’applique pas aux ressortissants et résidents d’Argentine.
2. Les compagnies aériennes doivent envoyer les informations sur l’équipage et les passagers de la compagnie aérienne à l’ANAC 12 heures avant le départ. Ces informations doivent contenir la liste des passagers avec les numéros des documents de voyage, le numéro de téléphone et l’adresse où chaque personne déclare qu’elle se conformera à la quarantaine obligatoire à l’arrivée.

COLOMBIE – « IATA Report » – publié le 09.04.2020

Les vols vers la Colombie sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

EQUATEUR – 15 juin

Les frontières sont ouvertes avec des conditions plus restrictives qu’à la normale.
1. Les passagers n’ayant pas obtenu de résultat de test PCR pour le Coronavirus (COVID-19) seront testés à leur arrivée.
2. Les passagers sont soumis à une auto-quarantaine de 14 jours.
3. Une « Declaracion de salud del viajero » et un « Formulario migratorio especial » dûment remplis doivent être présentés à l’arrivée.

CHILI – 15 juin

Les frontières sont fermées sauf pour certains cas particuliers.
1. Les passagers ne sont pas autorisés à entrer au Chili.
Cela ne s’applique pas:
– aux ressortissants et aux résidents du Chili;
– les passagers apportant une aide humanitaire;
– les passagers munis d’un visa diplomatique et d’une pièce d’identité officielle délivrés par le ministère des Affaires étrangères du Chili;
– passagers avec un sauf-conduit.
2. Les ressortissants et les résidents du Chili seront mis en quarantaine pendant 14 jours.

MADAGASCAR – publié le 20.04.2020

Tous les vols vers Madagascar sont suspendus.

TANZANIE – 15 juin

Les frontières sont ouvertes, ce pays est accessible selon les conditions habituelles. (L’obligation de quarantaine de 14 jours est suspendue depuis le 18 Mai 2020.)
1. Les passagers sont soumis à un contrôle médical à l’arrivée.
2. Les membres d’équipage des compagnies aériennes sont soumis à un contrôle médical à l’arrivée et seront isolés s’ils sont suspectés d’être infectés par le Coronavirus (COVID-19).
3. Les membres d’équipage des compagnies aériennes arrivant à Zanzibar (ZNZ) seront mis en quarantaine dans les hôtels désignés par la compagnie.
4. Un « Formulaire de santé » dûment rempli doit être présenté au personnel du ministère de la santé à l’arrivée.

INDE – 15 juin

1. Les vols à destination de l’Inde sont suspendus.
– Cela ne s’applique pas aux vols qui transportent des marchandises destinées au commerce ou des biens et fournitures essentiels, ainsi qu’aux membres d’équipage, aux assistants et aux nettoyeurs.
2. Les ressortissants indiens ne sont autorisés à rentrer en Inde que par des vols organisés par le ministère de l’aviation civile (MOCA).
3. Les passagers munis d’une carte ou d’un livret de l’Overseas Citizen of India (OCI) sont autorisés à entrer en Inde. Ils doivent l’être :
– des enfants mineurs nés de ressortissants indiens à l’étranger ; ou
– venir en Inde en raison d’une urgence familiale, comme un décès dans la famille ; ou
– les couples dont l’un des conjoints est titulaire d’un OCI et l’autre est un ressortissant indien et qui ont une résidence permanente en Inde ; ou
– les étudiants universitaires dont les parents sont des ressortissants indiens vivant en Inde.
4. Les passagers munis d’un visa d’affaires (à l’exception du visa B-3 pour les sports) ou d’un visa d’emploi délivré après le 1er juin 2020 sont autorisés à entrer.
5. Les passagers sont tenus de se soumettre à une quarantaine obligatoire de 14 jours.
6. Les passagers munis d’un passeport diplomatique, officiel, de service, spécial ou consulaire sont autorisés à entrer.

BHOUTAN – 15 juin

Les frontières sont ouvertes avec des conditions plus restrictives qu’à la normale.

1. Le visa à l’arrivée est suspendu.
2. Les passagers munis d’un visa, d’un permis de travail ou d’autres permis d’immigration délivrés par le Bhoutan ne sont pas autorisés à entrer au Bhoutan s’ils arrivent ou ont visité ou transité par un pays touché par le coronavirus (COVID-19).

FRANCE – 15 juin

Les frontières sont ouvertes avec des conditions plus restrictives qu’à la normale.

1. Les passagers en provenance d’un État membre n’appartenant pas à l’espace Schengen ne sont pas autorisés à entrer.
– Ceci ne s’applique pas aux :
– aux ressortissants français, à leur conjoint et à leurs enfants
– les ressortissants d’Andorre, de Monaco, de Saint-Marin, de Suisse, de la Cité du Vatican (Saint-Siège) et d’un État membre de l’EEE, ainsi que leurs conjoints et enfants, qui retournent dans leur pays de résidence via la France
– les ressortissants britanniques, leur conjoint et leurs enfants, qui retournent dans leur pays de résidence via la France ; et
– les passagers titulaires d’un titre de séjour délivré par la France
– les passagers titulaires d’un titre de séjour délivré par Andorre, Monaco, Saint-Marin, la Suisse, le Royaume-Uni, la Cité du Vatican (Saint-Siège) ou un État membre de l’EEE, qui retournent dans leur pays de résidence via la France
– les marins marchands.
2. Les passagers arrivant en France :
– sont soumis à une quarantaine ou à un isolement
– doivent présenter une déclaration sur l’honneur dûment remplie pour attester qu’ils ne présentent pas de symptômes du Coronavirus (COVID-19). La déclaration doit être datée avec le nom et la signature du passager
– doit présenter un certificat de voyage international dûment rempli avant l’embarquement et à l’immigration à l’arrivée ou lors du transit en France. Le certificat doit être obtenu avant le départ auprès des bureaux consulaires français à l’étranger ou en ligne sur https://www.interieur.gouv.fr.

 

BELGIQUE – 15 juin

Les frontières sont ouvertes avec des conditions plus restrictives qu’à la normale.

1. Les passagers ne sont pas autorisés à entrer en Belgique.
Ceci ne s’applique pas :
– Les ressortissants des États membres de l’EEE et de la Suisse, qui rentrent chez eux.
– Les ressortissants britanniques qui rentrent chez eux.
– Les ressortissants d’Andorre, de Monaco, du Monténégro, de la Macédoine du Nord (Rép.), de Saint-Marin, de la Serbie et du Vatican (Saint-Siège), munis d’une preuve de correspondance, voyagent vers leur pays d’origine.
– Les passagers titulaires d’un permis de séjour de longue durée ou d’un visa de longue durée « D » délivré par les États membres de l’EEE, la Suisse ou le Royaume-Uni, qui rentrent chez eux.
– Les membres de la famille de ressortissants des États membres de l’EEE, de la Suisse et de ressortissants britanniques, rentrant chez eux ;
– les diplomates ;
– le personnel des organisations internationales et humanitaires ;
– les travailleurs de l’aide humanitaire ;
– le personnel militaire ;
– À compter du 15 juin 2020, les passagers en provenance des États membres de l’EEE ou de la Suisse.
2. La Belgique a réintroduit les contrôles aux frontières.

SUISSE – 15 juin

Les frontières sont ouvertes avec des conditions plus restrictives qu’à la normale.

Les passagers ne sont pas autorisés à entrer.
– Cela ne s’applique pas aux passagers en provenance des États membres de l’espace Schengen.
– Cela ne s’applique pas aux ressortissants ou aux résidents de la Suisse ou du Liechtenstein.
– Cela ne s’applique pas aux passagers qui bénéficient de la liberté de circulation (par exemple, les citoyens des États de l’UE/AELE et d’autres personnes, comme les membres de leur famille, qui tirent des droits de la loi et de la libre circulation des personnes).
– Cela ne s’applique pas aux passagers titulaires d’une autorisation frontalière, d’un visa C délivré par la Suisse pour des « rendez-vous d’affaires » en tant que spécialistes dans le domaine de la santé ou pour une « visite officielle » de grande importance, d’un visa D délivré par la Suisse ou qui ont l’assurance d’obtenir une autorisation de séjour.
– Cette disposition ne s’applique pas aux passagers qui se rendent directement, via la Suisse, dans un autre État membre de l’espace Schengen dont ils sont titulaires d’une autorisation de séjour, d’une autorisation de travail ou d’un visa national.
– Cette disposition ne s’applique pas aux passagers qui ont une grande importance en tant que spécialistes du secteur de la santé.

 

Le 28 mai 2020

. France  Le premier ministre et son gouvernement ont annoncé la deuxième phase du déconfinement à partir du 2 juin pour la France. Edouard Philippe a annoncé la fin de l’interdiction des déplacements de plus de 100 km, mais dans la limite des frontières françaises. Les bars, les restaurants, les parcs, les jardins pourront réouvrir. En zone verte, les loisirs (piscines, salles de spectacles..) rouvriront dès le 2 juin. Les zones en orange devront attendre le 22 juin. (source)

Europe : Les frontières intérieures de l’espace Schengen resteront fermées jusqu’au 15 juin prochain. Le gouvernement français se disant « favorable » à leur réouverture « à partir du 15 juin si la situation sanitaire le permet ».
Devant la commission des Affaires Etrangères du Sénat, Jean-Yves Le Drian a confirmé que les frontières extérieures de l’Europe resteront fermées jusqu’à nouvel ordre. « Pour le moment cela est valable jusqu’au 15 juin, mais il est vraisemblable que cela se prolonge » (source).

Belgique. Le 3 juin, le prochain Conseil National de sécurité devrait annoncer la 3e phase du plan de déconfinement progressif qui débuterait le 8 juin. 

. Suisse. La Suisse prévoit son déconfinement global dès le 6 juin. Toutes les infrastructures pourront rouvrir et les rassemblements jusqu’à 300 personnes seront autorisés. Une réouverture totale des frontières est prévue le 15 juin avec la France, l’Allemagne et l’Autriche, mais pas avec l’Italie même si cette dernière a prévu de laisser entrer les touristes européens dès le 3 juin. (source

Inde. La situation en Inde est préoccupante : 
–  sur le plan politique, de fortes tensions entre l’Inde et la Chine naissent dans la région du Ladkah. Les armées indiennes et chinoises se font face alors que des centaines de soldats chinois ont investi un secteur au Ladakh considéré par New Delhi comme faisant partie de son territoire (source).
– L’Inde est également submergée par une invasion de criquets. Après avoir ravagé près d’une centaine de milliers d’hectares au Rajasthan, d’immenses nuages d’insectes ont fondu sur le Pendjab, le Gujarat et le Madhya Pradesh (source). 

. Équateur. À suivre. Les vols domestiques et internationaux reprendront le 1 juin. Le Comité des opérations d’urgence (COE) d’Equateur, en charge de la gestion de la crise sanitaire, a décidé d’«autoriser à partir de 00h00 (05H00 GMT) lundi 1er juin 2020 la reprise du trafic aérien commercial international et domestique régulier dans tous les aéroports du pays». (source : le Figaro)

Le 9 mai 2020

. Belgique. La Première ministre Sophie Wilmès a annoncé un élargissement des contacts sociaux. À partir du 10 mai, chaque famille pourra acceuillir 4 personnes chez elle sous certaines conditions. Les distances de sécurité devront être respectées, de préférence dans le jardin ou sur une terrasse. (source).

. France  Le déconfinement va débuter ce lundi 11 mai.  « il sera possible de sortir librement dans la rue sans attestation », dans une limite de 100 km autour de sa résidence, a annoncé le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner. « les rassemblements devront rester limités à des groupes de 10 personnes maximum, dans le respect des règles de distanciation physique. A compter du 2 juin, un nouveau seuil pourra être réexaminé ». Les restrictions aux frontières avec les pays de l’espace européen (Union européenne, espace Schengen, Royaume-Uni) seront « prolongées jusqu’au 15 juin au moins » et les frontières avec les pays non européens « resteront fermées jusqu’à nouvel ordre ». 

. Suisse  Dès le 11 mai, le gouvernement a décidé de rouvrir l’ensemble des commerces, les restaurants, les cafés, les bars, les bibliothèques, les musées, et les écoles. Les bars et les restaurants ne pourront accueillir que quatre personnes à la même table, sauf s’il s’agit d’une même famille. Chaque table devra être espacée de deux mètres. L’interdiction des rassemblements de plus de 5 personnes est maintenue. L’entrée aux frontières sera assouplie: le regroupement familial sera autorisé et les demandes d’entrée ou de séjour des ressortissants de l’Union européenne ou de l’AELE pourront à nouveau être examinées normalement. Les contrôles se maintiendront aux frontières, mais ils seront organisés de manière plus optimale afin de faciliter notamment le trafic des travailleurs frontaliers. (source)

Le 29 avril 2020

 . Argentine : Le gouvernement argentin a prolongé l’interdiction des vols à destination ou en provenance du pays, ainsi que les vols intérieurs, jusqu’au 1er septembre 2020. C’est l’une des interdictions de voyage les plus strictes prises dans le monde  (source : aerotime.aero & Ouest-France

Le 27 avril 2020

. Luxembourg.  Les motards ont désormais la possibilité de se déplacer à moto comme « activité individuelle de loisir » au Luxembourg. Le ministre de la mobilité a confirmé jeudi dernier que « les utilisateurs de deux-roues peuvent circuler librement » sous certaines conditions : le port du casque et des gants, une pratique individuelle, le respect de la distanciation sociale, etc.  (source).

. Le Portugal initie un label « Clean & Safe » pour rassurer ses touristes. Depuis le 24 avril, le Turismo de Portugal certifie les établissements mettent en place un protocole interne qui assurera les mesures d’hygiène  et garantir des procédures sûres pour le fonctionnement des activités touristiques.

Le 20 avril 2020

Situation :  

. Quatre points de passage entre la Suisse et la France vont rouvrir en semaine ce lundi 20 avril.  

. En Allemagne, la plupart des commerces d’une surface inférieure à 800 mètres carrés peuvent rouvrir.

. Le Luxembourg entame la première phase de son déconfinement ce lundi 20 avril en reprenant ses premières activités : les chantiers de construction, l’assistance psycho-sociale dans l’éducation et les activités de jardinerie. 

. Madagascar. Lors de son allocution télévisée dimanche au soir, le président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina a annoncé un déconfinement progressif. Le déconfinement sera levé de 6h à 13h à partir de ce jour. 

Le 13 avril 2020

Situation :  

. Le président Français, Emmanuel Macron, annonce la prolongation du confinement jusqu’au 11 mai en prévision d’un déconfinement progressif. « Les règles actuelles ne seront ni allégées ni renforcées mais devront être pleinement respectées. » 

. Pour les belges, le Conseil national de sécurité (CNS) s’était réuni le 10 avril sous la présidence de la Première ministre pour annoncer que les mesures de confinement seraient prolongées jusqu’au 19 avril et pourront être prolongées jusqu’au 3 mai. 

. En Suisse, le semi-confinement sera assouplit d’ici fin avril. Les mesures actuelles, qui comprennent l’interdiction des rassemblements de plus de 5 personnes, la fermeture des frontières ou des commerces non essentiels ont été prolongées jusqu’au 26 avril, mais « avant la fin du mois, les mesures seront progressivement assouplies avec toute la prudence qui s’impose », affirme Simonetta Sommaruga, la présidente de la Confédération.

Le 11 avril 2020

Pendant ce temps là … Yves en Équateur

« Depuis quelques jours, les médias internationaux diffusent toutes sortes d’images infâmes sur la situation en Équateur. C’est vrai que la situation sanitaire est très préoccupante, que nous ne disposons pas des mêmes moyens de santé qu’en Europe. » 

L’Équateur est, après le Brésil, le deuxième pays le plus touché d’Amérique latine par la pandémie. Selon les chiffres officiels, la province de Guayas concentre 72 % des cas de coronavirus, et Guayaquil, sa capitale, compte une grand majorité des malades. La ville de Guayaquil est une ville populaire, elle a des quartiers extrêmement défavorisés, très pauvres. Le taux de pauvreté atteint 11,2 %, selon des chiffres officiels de décembre. Chômage et sous-emploi touchent 20 % de la population active.

« Néanmoins, je peux vous rassurer, la situation que l’on nous montre à la télé n’est pas généralisée à tout le pays. Avec Cira, ma femme, nous restons bien évidemment confinés à la maison mais la situation est beaucoup plus calme, beaucoup plus sereine que ce que montrent les médias internationaux. Nous profitons de ce moment particulier pour cuisiner (plus qu’avant), apprendre à capturer un serpent (si ça peut être utile un jour…), bricoler (beaucoup) et bichonner vos motos… » Lien photos

Le 09 avril 2020

La « claque » est passée, nous reprenons peu à peu nos esprits.

Petit à petit, nous nous organisons. Nous reprenons plus calmement nos travaux. Et sur le terrain, nous en profitons pour ranger, nettoyer, préparer les parcs motos, bricoler des trucs, faire avancer les projets … Nous avons également plus de temps pour écrire, classer nos photos, ranger nos disques durs, mettre à jour nos appareils photos … Bref, nous apprenons à passer cette période en toute sérénité ! 

Le 05 Avril 2020

Aider les amis d’amis 

Vous étiez nombreux à nous appeler pour venir en aide à des amis proches bloqués dans un pays. Être touriste dans un pays déstabilisé, lorsque l’on de parle pas la langue et dans une culture différente peut être très stressant. Nous remercions chaleureusement les membres de nos équipes qui ont passé des coups de fils à leurs contacts locaux pour trouver des solutions.  Nous en sommes très fiers et nous sommes reconnaissants de la confiance que vous nous avez accordée. 

Le 01 avril 2020

Retour du dernier trip en cours en Tanzanie

Après de nombreuses péripéties, nos derniers voyageurs ont atterri en France entre le 20 mars et le 01 mars. Tous en bonne santé. 

En parallèle, nous devions nous assurer de la situation de nos équipes locales, qu’eux et leurs familles étaient en sécurité. Dans les différentes villes et pays dans lesquels nous opérons, certains de nos membres vivent dans des régions reculées où les structures sanitaires sont très dégradées.

Le 29 mars 2020

Info pays :  

FRANCE – « IATA Report » –  publié le 20.03.2020
Les passagers arrivant d’un État non membre de l’espace Schengen ne sont pas autorisés à entrer en France.
Cela ne s’applique pas aux:
– ressortissants des États membres de l’EEE, de la Suisse et passagers titulaires d’un passeport britannique de nationalité «citoyen britannique», «citoyen des territoires britanniques d’outre-mer» délivré par Gibraltar, passeports britanniques avec un certificat d’habilitation au droit de séjour délivré par le Royaume-Uni;
– passagers avec titre de séjour délivré par la France;
– les passagers titulaires d’un titre de séjour délivré par un État membre de l’EEE, la Suisse ou le Royaume-Uni sur le chemin du retour;
– professionnels de la santé, chercheurs en santé liés au coronavirus (Covid-19).

ARGENTINE – « IATA Report » – publié le 28.03.2020
Les passagers ne sont pas autorisés à entrer en Argentine.
=> Fin de confinement le 31/03, prévoir prolongation

COLOMBIE – « IATA Report » – publié le 23.03.2020

1. Les passagers ne sont pas autorisés à transiter ou à entrer en Colombie.

– Ceci ne s’applique pas au personnel technique, directif et aux opérateurs de fret. Ils sont soumis à une quarantaine de 14 jours;

– Cela ne s’applique pas aux passagers voyageant pour des urgences humanitaires, des cas fortuits ou de force majeure avec une autorisation préalable de la Civil Aviation Authority (CAA) et des Immigrations. Ils sont soumis à une quarantaine de 14 jours.

=> Fin de confinement prévue le 13/04

EQUATEUR – « IATA Report » – publié le 24.03.2020
1. Les frontières de l’Équateur sont fermées.
– Cela ne s’applique pas aux ressortissants et résidents de l’Équateur qui sont mineurs voyageant sans parents ou tuteur légal, femmes enceintes, passagers âgés ou passagers handicapés.
2. Les vols vers l’Équateur sont suspendus jusqu’au 5 avril 2020.
=> Fin de confinement le 05/04 mais prévoir prolongation

CHILI – « IATA Report » – publié le 29.03.2020
1. Les passagers ne sont pas autorisés à entrer au Chili.
Cela ne s’applique pas aux:
– Ressortissants du Chili;
– Résidents du Chili;
– Passagers apportant une aide humanitaire;
– Les passagers avec un visa diplomatique et une pièce d’identité officielle délivrée par le Ministère des Affaires étrangères du Chili;
– Passagers avec un sauf-conduit.
2. Les ressortissants et les résidents du Chili seront mis en quarantaine pendant 14 jours.
3. Les ressortissants de la Nouvelle-Zélande ne sont pas autorisés à transiter par le Chili.
– Cela ne s’applique pas si le passager réside au Chili.

TANZANIE – publié le 23.03.2020

1. Tous les passagers doivent être mis en quarantaine pendant 14 jours à leurs frais.

– Cela ne s’applique pas aux équipages des compagnies aériennes.

2. L’équipage de la compagnie aérienne arrivant à Zanzibar (ZNZ) sera mis en quarantaine dans les hôtels désignés par la compagnie aérienne.

3. Un «formulaire de santé» dûment rempli doit être présenté au personnel du ministère de la Santé à l’arrivée.

Le 20 mars 2020

Généralisation du confinement

Pour nous tous, c’était le branle-bas de combat ! S’organiser en quelques heures, être rapatrié ou déménager pour certains. Ce petit sentiment bizarre de quitter précipitamment son petit cocon et se dire que l’on est pas si mal ! Qu’on a de la chance d’avoir nos proches… 

Le 17 mars 2020

L’UE ferme ses frontières

L’Union européenne décide de fermer pour trente jours ses frontières extérieures et de réduire au strict nécessaire les déplacements pour faciliter l’acheminement du matériel médical.

4 jours plus tôt, plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement européens adoptent unilatéralement un certain nombre de mesures qui visent à réduire les contacts humains. Les écoles et universités, mais aussi restaurants, bars, cinémas, sont progressivement fermés dans la plupart des pays d’Europe et les événements sportifs ou culturels sont annulés ou reportés.

Janvier 2020

Premiers cas signalés en Europe et premières mesures

Signalé pour la première fois en Chine en décembre 2019, le pays déclare officiellement son premier cas de contamination le 8 décembre à l’Organisation mondiale de la santé (OMS). 
A la fin du mois de janvier, les premiers cas apparaissent en Europe, et plus particulièrement en France. Le virus se répand en Europe et frappe particulièrement l’Italie.

Depuis 2007, nous accompagnons
des motards et motardes
partout dans le monde à la découverte
des grands espaces. Années après
années, nous avons ouvert de nombreuses
routes aux quatre coins du monde.

COVID19 - déconfinement*

MONO 500 INTL
c/o Polaris Global Services Ltd
4ter Rue Saint-Georges
Port-Louis – Ile Maurice