Archives mensuelles :

août 2013

A 123 ANS, IL CARBURE AUX FEUILLES DE COCA

Le doyen de l’humanité serait bolivien. Carmelo Flores Laura vit près du lac Titica, à 4000m d’altitude. Il vient de fêter ses 123 ans !

Vêtu de ponchos superposés et portant un bonnet surmonté d’un chapeau à larges bords pour affronter les températures extrêmes de l’Altiplano, ce paysant indien marche sans aucune aide et continue de mâcher de la coca alors qu’il n’a plus de dents…

« Avant, il n’y avait rien à manger, je devais parfois me contenter de lézards ou de serpents. Je leur ouvrais le ventre et je me préparais une friture, ou les mettais dans la soupe ».

Carmelo Flores Laura vit seul dans une masure au toit de paille et au plancher en terre battue sans eau courante. Il fait sa cuisine tout seul avec les aliments qu’il cultive et coule des jours paisibles dans le hameau de Frasquia, avec pour toile de fond le majestueux Nevado d’Illampu, une des plus hautes montagnes de Bolivie, qui culmine à 6 382 mètres.

Les autorités de la région de La Paz se sont déplacées chez le vieil homme et vont désormais vérifier ses déclarations. Si l’information s’avère exacte, elles ont prévu d’entamer la démarche auprès du Guinness World Records pour homologuer le record.

La Coca, une plante millénaire…

Mâcher des feuilles de coca constitue chez les populations andines de Bolivie, d’Argentine et du Pérou une tradition millénaire qui s’est perpétuée jusqu’à nos jours. La coca est réputée chez les montagnards des Andes pour donner des forces, aider à lutter contre le froid, le mal d’altitude et les maladies. Traditionnellement, les feuilles de coca séchées sont chiquées en  mélange avec de la chaux pour atténuer l’amertume et augmenter l’effet stimulant. Elles se consomment également en infusion.

Source : AFP/Le Monde. Crédit photo : Juan Karita / David Mercado / Aizar Raldes

 

UN LIEU MAGIQUE À CAFAYATE

Adossée aux contreforts de la cordillère des Andes, Cafayate est surnommée « le paradis où le soleil et le bon vin règnent ».

Ce charmant village aux allures coloniales, lové au cœur de 1200 hectares de vignobles, est idéal pour partir à la découverte des meilleurs cépages d’Argentine.

A Cafayate, nous avons déniché un endroit fabuleux pour recharger les batteries après plusieurs jours sur la route.Une estancia typique de la région que ses propriétaires ont su réaménager avec un goût certain. Tomettes au sol, patios et cours intérieures, le Viñas de Cafayate se trouve en plein cœur des vignes et fait face à la Cordillère des Andes.

Les chambres spacieuses ont toutes leurs terrasses privatives donnant sur les vignobles. L’endroit appelle clairement au  farniente et il n’est pas rare d’inviter ces compagnons de route à déguster un bon Torrontes (cépage de la région) au soleil couchant…

Visitez le site de l’hôtel