Archives mensuelles :

février 2018

Musée de la photographie Madagascar

Le Musée de la photographie, le prélude d’un voyage à Mada

Musée de la photographie Madagascar

Un nouvel héritage s’est laissé trouver par des pionniers qui défrichent le champ de la photographie malgache. Un musée dédié à la photographie a ouvert ses portes le jeudi 15 février. Si celui-ci s’impose déjà comme nouvelle attraction touristique, bien d’autres enjeux en découlent.

La naissance d’un patrimoine culturel malgache

Il y a de cela 5 ans…

Un partenariat entre Cedric Donck – entrepreneur passionné – et Helihanta Rajaonarison – professeur d’Histoire – en 2013, marque la naissance d’un nouveau patrimoine culturel malgache “ Le Musée de la Photographie ”. C’est d’abord en tant qu’institution virtuelle que le Musée prend forme avant de fêter son jubilé par l’ouverture officielle de sa nouvelle adresse à la Maison des maires, dans la Haute Ville, à Anjohy. Aujourd’hui, il est ouvert à tous ceux désireux de connaître l’Histoire de Madagascar à travers plus de 4500 photographies datant de la précolonisation à l’indépendance.

Pour le co-fondateur, c’est une passion devenue projet

Cedric Donc musée de la photo madagascarNé à Antsirabe, une ville nichée dans les hautes terres de Madagascar, Cedric Donck, entrepreneur et mécène d’origine belge, cultive un attachement particulier pour son île natale. Son investissement dans la Start-up Malgacho-Belge Smartelia annonce déjà, un an plus tôt, le début d’une belle collaboration avec Madagascar. Voulant de surcroît agir au profit de la culture malgache, le CEO de Virtuology s’est vu initier le fabuleux projet d’un musée qui relate l’histoire de la grande Île.

Le Musée de la Photographie, la conquête d’un héritage épars

Quels enjeux ?

salle projection musée photo madagascarLa vision de préserver et de valoriser le patrimoine photographique malgache règne au coeur de ce projet. Méconnus de ses héritiers et dispersés à travers les musées et certains particuliers, ces trésors devaient permettre d’une pierre deux coups aux Malgaches de s’approprier leur patrimoine photographique et assurer de nouveaux champs de recherche aux étudiants et chercheurs. Dans cette perspective, le Musée acte dans la collecte, la numérisation et la mise en ligne de sa collection qui relate l’époque entre 1860 à 1960. À ces missions s’ajoutent la constitution d’une base de données photographique et l’édition d’ouvrages historiques, sans oublier la création d’un musée physique.

Par quels moyens ?

Extérieur musée de la photo madagascarPour ce faire, le Musée s’est associé à des organismes, entre autres la Direction des Archives nationales, mais également à des particuliers propriétaires d’archives photographiques, convaincus de l’intérêt de ce projet. Celui-ci oeuvre également dans la mise en place de son site web qui propose aux internautes une base de donnée disponible pour les recherches.

Le Musée, une adresse incontournable pour la découverte de l’Île rouge

Madagascar, la prochaine destination de Mono 500

Cette année, nous avons choisi une des destinations les plus pittoresques : “L’île rouge”. Madagascar regorge de coins extraordinaires qui promettent une expédition aventureuse exactement comme nous les aimons. La richesse et la diversité de sa faune et de sa flore offriront un magnifique décor à notre excursion. Mais avant de profiter de la beauté  exceptionnelle du pays, nous considérons comme important de commencer le voyage en s’imprégnant de son histoire. Rien de mieux que des photos pour illustrer son passé !

Le Musée, point de départ de tous nos voyages à Mada

extérieur musée photo madagacarAu menu du voyage ? Tout d’abord une journée dédiée à la découverte de la Capitale qui débutera par la visite du Musée de la Photographie. Le séjour se poursuivra ensuite sur les routes d’Ampefy et de Tuléar avec la balade à moto. Nous sillonnerons les plus belles routes de la terre rouge, dont des pistes encore inédites s’étalant sur 1300 km. Les arrêts seront pimentés par l’accueil de fabuleux gîtes qui nous feront profiter, tant de l’incroyable paysage que de la savoureuse cuisine locale.