Articles par :

Sebastien

MOTOPOÉTIQUE, UNE EXPO D’ART SUR LA MOTO

Coup de cœur ! Le musée d’art contemporain de Lyon met actuellement la moto à l’honneur à travers un exposition originale qui rassemble 200 œuvres d’artistes mettant en avant la relation qu’entretiennent l’homme et sa machine.

“L’art, à qui rien n’échappe, s’empare très tôt de ce cheval de fer fascinant qu’est la moto, ainsi que de son chevalier, le pilote, le « biker », synthèse du centaure, du lutteur et de l’acrobate…”

Paul Ardenne, critique d’art, maître de conférence et auteur du l’ouvrage Moto, notre amour est le commissaire de cette expo originale qui réunit 38 artistes retraçant l’histoire de l’art dans la culture moto. Une culture présentée pour la première fois dans un musée d’art vivant.

Vous y découvrirez ( entre autre ) la reproduction en bois grandeur nature d’une Honda CB77 signée Conrad Baker, le tableau du collectif BP, composé de casques peints sur fond d’huile de vidange, les motos enduites de graisse industrielle de Laurent Faulon et les installations vidéo- poétiques de Shaun Gladwell. Autre pièce maîtresse : L’autoportrait sans visage, kitsch et inquiétant du célèbre duo Pierre et Gilles. Inattendu et décalé…. A ne pas rater !

Musée d’Art contemporain : 81, quai Charles-De-Gaulle, Lyon 6e. Du 21 février au 20 avril. 
Du mercredi au dimanche, de 11h à 18 heures.
Entrée : 4/6 €. www.mac-lyon.com

SOUVENIRS… PREMIER CIRCUIT MOTO EN ARGENTINE !

Il y a tout juste 2 ans, Olivier nous rejoignait pour le premier circuit moto organisé en Royal Enfield en Argentine ! Arrivé à Mendoza, la grande ville adossée à la Cordillère des Andes qui produit 90% de la production des vins du pays , il avait rendez-vous avec Gauthier à la concess Royal Enfield pour sortir les 2 premières machines de la flotte Mono 500 !

Assistance minimum, plaisir maximum ! Baluchon sur le porte bagage, ils ont alors longé la Cordillère sur près de 1 300km avec la Route 40 en fil conducteur.  C’était il y a 2 ans et le rêve devenait réalité…

Boulimique de voyages, Olivier parcourt le monde depuis de nombreuses années… Il a déjà visité près de 100 pays et continue son tout du monde effréné à la découverte des plus beaux endroits de la planète. Découvrez ses photos et vidéos sur son site www.axetrip.com

UNE SÉLECTION DE ROMANS POUR PLONGER DANS LA CULTURE ARGENTINE

La 34ème édition du Salon du livre de Paris, qui se tient actuellement à la porte de Versailles  met à l’honneur les lettres argentines. Avec une délégation de trente écrivains parmi les plus représentatifs de la littérature argentine actuelle, l’édition 2014 du Salon du livre de Paris promet d’être à l’image de ce pays à la dimension d’un continent: foisonnante et multiculturelle

Cet événement est l’occasion de vous présenter notre sélection de romans argentins, des auteurs classiques aux jeunes talents, que vous souhaitiez préparer votre voyage, le prolonger ou tout simplement vous plonger dans la culture de ce pays à la croisée des monde…

TANGO de Elsa Osorio

Ana, une Française d´origine argentine, rencontre Luís, un réalisateur argentin venu en France chercher des financements pour un film. Réunis pour un projet de documentaire sur le tango, ces deux inconnus se découvrent peu à peu une histoire commune. Leurs aïeuls se sont déjà croisés sur fond de tango, justement, dans le Buenos Aires du début du XXe siècle, avant les dictatures, quand l´Argentine était une terre promise qui attirait des immigrants venus de partout…

FICTIONS de Luis Borges

Un grand classique ! Paru en 1944, ce recueil de nouvelles à l’écriture très limpide aborde les thèmes récurrents dans l’œuvre de l’auteur : les labyrinthes, les livres imaginaires, la question du temps, le rôle de la mémoire, les miroirs, etc. Ce recueil a fondé tout un pan du genre fantastique moderne, avec ses jeux de logique, ses mises en abyme malicieuses, son onirisme philosophique et sa manière de faire correspondre la réalité et l’imaginaire.

MARELLE de Julio Cortazar

Horacio Oliveira est un nihiliste dont les maîtres mots sont hasard, rêve, fantaisie… L’épopée de cet exilé argentin débute à Paris où il vit un amour total avec Maga ; elle se poursuit à Buenos Aires à la recherche de cette dernière. Et sa vie prend bientôt un cours étrange quand il se persuade de deux phénomènes extraordinaires : la réincarnation de sa maîtresse dans une autre femme et la découverte, dans le mari de celle-ci, de son propre double… Avec ce roman puzzle qui offre la possibilité d’une lecture linéaire ou “butineuse”, Julio Cortazar invente le roman interactif.

VOYAGE A MOTOCYCLETTE d’Ernesto Guevara

Le Che, c’est une icône, un visage, un message, la promesse de la révolution au temps où celle-ci avait un sens. Mais le Che n’est pas que cela. Car Ernesto Che Guevara a aussi été une voix et des mots, comme en témoigne le carnet de route qu’il tint lors de son périple en Amérique latine, en compagnie de son ami Alberto Granado. Nous sommes en 1951. Le révolutionnaire n’a alors que 24 ans et la vie devant lui. Son initiation à la lecture politique du monde, c’est sur les routes qu’il la fera, en se portant à la rencontre des opprimés, des exclus, des rebus de la société. De toutes les sociétés.

LE TUNNEL d’Ernesto Sabato

Difficile de ne pas donner raison à Albert Camus et à Graham Greene qui y voient un pur chef-d’oeuvre. On y découvre la confession implacable, sans afféterie et sans psychologie inutile d’un homme timide. Le peintre Juan Pablo Castel l’avoue d’emblée, il a tué Maria Iribarne Hunter, et va raconter par le détail ce qui l’a amené à commettre pareil geste. A décrire comment il en vint à être obsédé par une femme croisée un jour qu’il n’avait ensuite de cesse de revoir.

VISITEZ BUENOS AIRES

Vous serez bientôt parmi nous pour explorer la Cordillère des Andes à moto ? Avant de rejoindre Salta où votre Royal Enfield vous attend pour un voyage sur les pistes fumantes de l’Altiplano, vous ferez escale à Buenos Aires, la capitale Argentine… Profitez de cette halte pour découvrir l’une des villes les plus vibrantes d’Amérique Latine !

Avec 13 millions d’habitants, Buenos Aires est le poumon politique, culturel et financier du pays. A la fois moderne et chargée d’histoire, c’est un melting-pot de l’ immigration européenne, et on l’a surnommée «Le Paris d’ Amérique Latine». La capitale de l’Argentine est la plus européenne de toutes les villes latino-américaines. Avec ses larges boulevards, ses parcs, ses bâtiments, on la surnomme le Paris de l’Amérique Latine. Les Porteños (les gens du port, habitants de Buenos Aires) descendent pour la plupart des immigrés européens du 19ème siècle. Ils ont importés leur culture et leur cuisine. La ville compte de nombreuses galeries d’art, des théâtres et des musées, et de nombreux bars et cabarets où on y danse le tango.

Voici la liste non exhaustive des sites à ne pas rater !

La Plaza de Mayo constitue le centre historique, et est aussi le coeur de la nation argentine tout entière. Jusqu’à un passé récent, les fameuses Mères de la Place de Mai y défilaient tous les jeudis, pour rappeler au monde entier la mémoire de leurs enfants disparus durant la dictature des généraux (1976-1983)

La Casa Rosada, La Casa Rosada est le symbole du pouvoir puisqu’elle abrite entre ses murs le pouvoir exécutif de la Nation, à savoir la présidence de la République. Depuis la fin du XIXème siècle, les présidents argentins y gouvernent et certains y vécurent. Tout comme le Palais de l’Elysée pour la République Française, la Casa Rosada est devenu le bâtiment emblématique que tout argentins de passage dans la ville veut visiter.

La Boca est le quartier qui a peut être le mieux symbolisé le creuset où s’est formé, au début du 20éme siècle, le prolétariat de Buenos Aires. La Boca, c’est d’abord le Caminito, cette rue, aujourd’hui piétonne, bordée de maisons aux façades de tôle ondulée, peintes de couleurs vives, et de fresques. C’est aussi le quartier où peintres et sculpteurs ont installé leur atelier et où il règne une certaine atmosphère bohème.

La Recolata est devenue l’un des hauts lieux de l’animation de Buenos Aires et le carrefour de toutes les classes sociales. Mais il y a Recolata et Recolata. L’aristocratie et la bourgeoisie entendent cafés et restaurants chics, se faire voir dans ses plus beaux atours et prendre le soleil tout en gardant un oeil sur leurs charmants bambins. Mais la Recolata c’est aussi, jouxtant l’église baroque Nuestra Senora de El Pilar, le célèbre cimetière où repose Eva Peron

Le Parque Palermo qui s’étend sur environ 500 hectares, est le plus bel espace vert de la capitale argentine. Il abrite le musé de Evita Peron.

L’ Avenida de Mayo, rappelle par la largeur de ses trottoirs, les terrasses animées des cafés, c’est aussi un lieu animé en permanence, avec ses groupes de musique folklorique du Nord ou de la Bolivie ou ses joueurs de tango.

Le quartier de San Telmo était le quartier chic et bourgeois du 19éme siècle. La réputation de San Telmo vient d’abord de la grande concentration de boutiques d’antiquaires et des ses maisons coloniales.

El Ataneo. Une librairie unique au monde ! Construit en 1919, cet ancien théâtre a vu passer les plus grands noms du tango avant d’être converti en cinéma. C’est ici qu’a été projeté le premier film parlant de Buenos Aires. Les livres sont aujourd’hui partout, du poulailler aux balcons, transformés en espaces de lecture. Inratable !

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus… Nous pouvons mettre à votre disposition un guide francophone pour la visite de la ville et vous conseiller pour le choix de votre hôtel.

VIDEO “LOS CUATRO CABALLEROS”

Cuatro caballeros déjantés à l’assaut des pistes poussiéreuses de l’Altiplano. Traversée des Andes en Royal Enfield sur les traces du nouveau Dakar.

Mathias, Guillaume et Alban nous ont rejoint à l’été dernier pour un périple de 8 jours dans le nord-ouest argentin. Avides de découvertes et d’aventure en zones isolées, ils ont parcouru avec Gauthier près de 2000 km de petites routes sinueuses et pistes d’altitude à travers les régions de Salta et jujuy. Un voyage à moto dans des conditions parfois difficiles dû à des températures exceptionnellement basse pour un moins de juin…  Découvrez les images de leur raid moto en vidéo !

LE PÈRE NOËL EST DÉJÀ CHEZ VINTAGE MOTORS !

Noël approche à grand pas et vous cherchez un cadeau pour votre motard(e) préféré(e) ? Il est temps d’aller faire un tour sur le site de Vintage Motors pour dénicher la perle rare !

Du 11 au 24 décembre, profitez d’une réduction de 30% sur tous les produits prêt-à-porter Belstaff

Vintage Motors est à la moto ce que la caverne est à Ali Baba ! Cette boutique d’équipement moto haut de gamme représente les fabricants les plus prestigieux comme Bell, Davida, Helston’s, Belstaff, Schubert, Nolan, Blauer, Soubirac….

Rendez vous sur leur site Internet ou dans les boutiques de Paris Bastille, Paris Grande Armée ou Marseille.

VALDES, LE REFUGE DES ESPÈCES PROTÉGÉES

Grand comme 5 fois la France, le territoire argentin offre une incroyable diversité de paysages et d’écosystèmes. Après avoir côtoyer les lamas, les vigognes, les nandous et les guanacos des hauts plateaux andins, il est possible d’observer une faune en tout point différente bien plus au sud, sur la péninsule de Valdes.

Patrimoine mondial de l’UNESCO, ce petit bout d’Argentine est un site d’importance mondiale pour la préservation des mammifères marins. Il héberge d’importantes populations reproductrices de baleines franches ainsi que des éléphants,des lions de mer ou des orques.

COMMENT S’Y RENDRE ?

La péninsule de Valdés se situe à 70km de la ville de Trelew où se trouve l’aéroport le plus proche.
Depuis Salta : 1 vol quotidien dessert Trelew. Comptez une demi-journée de transfert dont une escale de 2h à B.Aires.
Depuis Buenos Aires : 3 vols quotidiens sans escale desservent Trelew ( 2h de vol).

QUE VOIR ?

La réserve de la Péninsule de Valdés

Partez pour une excursion en service privé à la péninsule Valdés, refuge de nombreux animaux marins. Vous découvrez l’île aux oiseaux dans l’isthme Ameghino, et Puerto Piramides, station balnéaire située sur les falaises de la péninsule. Entre février et avril, vous pouvez assister au spectacle époustouflant des orques se jetant sur les plages. Ils ont en effet développé une technique de chasse au lion de mer bien spécifique : profitant de la marée haute et de grosses vagues, ils viennent s’échouer violemment sur le sable et attrapent au passage un lion de mer qui s’y repose. La vague suivante ramènera l’orque en mer avec sa proie. Technique unique, fructueuse et très impressionnante mais également très risquée. Le jeune orque l’apprenant n’aura qu’un essai pour en comprendre les subtilités. S’il échoue, il risque de rester bloqué sur la plage et d’y périr.

Excursion de juin à mi-décembre :
De Puerto Pyramides, vous pourrez prendre un bateau pour observer les baleines franches australes. Elles s’approchent très près des embarcations, cela permet donc d’observer facilement leur peau couverte de callosités. De temps en temps, elles passent en-dessous des bateaux en émettant un son particulier et ressortent en sautant. Un spectacle inoubliable!

Excursion de janvier à mars/avril:
Les baleines ayant migré dans les mers australes, vous pourrez allez observer les loups de mer a la loberia de Punta Piramides en excursion nautique. Vous visiterez également l’île des cormorans avant de vous diriger jusqu’à une grotte remplie de fossiles. Si le climat est favorable, vous pourrez voir des dauphins suivrent votre embarcation.

La colonie de pingouins de Punta Tombo

Excursion en service privé à Punta Tombo, réserve continentale de pingouins la plus importante d’Amérique Latine. Chaque année, cette réserve accueille entre septembre et avril un demi-million de manchots. Continuation de l’excursion vers Gaiman, petit village de gallois, où vous goûterez son thé excellent et ses gâteaux typiques.

OU SE LOGER ?

Mono500 a testé et approuvé l’Hotel Piren à Puerto Madryn.
Idéalement situé pour admirer la beauté naturelle des rives du Golfo Nuevo et des merveilles de la côte patagonne, cet hôtel 3*** avec vue sur l’océan vous accueille en plein cœur du quartier commerçant de Puerto Madryn.

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus ! Nous pouvons vous aider à préparer votre périple vers Ushuaia avant ou après votre voyage à moto dans le nord-ouest de l’Argentine

LES ROUTES LES PLUS DANGEREUSES À MOTO

Alors que les premiers flocons commencent à tomber en France et que nos bolides ont été rangés au garage en attendant des jours plus cléments, France Ô nous fera voyager devant le petit écran. En décembre, la chaîne diffusera une trilogie de reportages dédiés aux routes dangereuses parcourues à moto. De quoi donner des idéesbaroudes aux voyageurs avides de grands frissons…

Chacun des épisodes nous fera découvrir une zone reculée de la planète à travers le portrait d’Aldo, ce motard-voyageur téméraire parti défier les chemins les plus spectaculaires de la planète.

Loin de vouloir mettre en avant l’exploit sportif, la caméra ( discrète) se fera le témoin des échanges parfois surprenants entre notre motard et les populations locales vivant à proximité de ces routes.

Rendez vous les dimanches 1er, 8 et 15 décembre à 17h15 sur France Ô

Le 1er décembre, le premier volet de cette saga nous emmènera en Bolivie sur la fameuse Route de la Mort.Virages au couteau, rétrécissements inopinés, cascade d’eau s’abattant à même la chaussée, étroits ponts au dessus de ravins plongeant jusqu’à 400 mètres de profondeur, cette portion de 69 km reliant La Paz à Coroico est connu pour son extrême dangerosité.
Un épisode à ne pas rater !

Le 8 décembre,  on découvrira l’Halsema highway aux Philippines

Et le 15 décembre : L’ Australie, la Tanami track dans l’Outback, le désert Australien.

ALL YOU NEED IS RIDE

“Notre raison d’être : rouler, rouler, rouler parfois hors des sentiers battus. Peu importe notre monture, le plaisir est intemporel. All you need is ride…”

Tout nouveau, tout chaud, All you need is Ride sent encore l’encre fraîche. Le premier numéro vient de paraitre et c’est une belle surprise !

A l’initiative de ce projet exaltant, un jeune passionné de moto et d’édition.
Adrien rêvait depuis longtemps de lancer son mag’ pour partager avec d’autres aficionados, sa passion pour l’univers motard. Il a beaucoup bossé, il s’est entouré des meilleurs et nous livre enfin ce premier numéro de 128 pages qui fait la part belle à l’image et contient des articles bien léchés.

Cerise sur le gâteau, ce projet 100% made in France est auto-financé et ne contient pas de pub !
Les 200 exemplaires numérotés de ce mag’ amateur de qualité sont disponibles sur le site www.allyouneedisride.fr, un collector à se procurer de toute urgence !

DU 3 AU 8 DÉCEMBRE, VENEZ NOUS RENCONTRER SUR LE SALON DE LA MOTO DE PARIS

A l’occasion du Salon de la moto de Paris qui ouvrira ses portes du 3 au 8 décembre prochain à Paris Expo, Porte de Versailles, Mono 500 sera en déplacement exceptionnel dans l’hexagone pour venir vous rencontrer et présenter ses nouveaux circuits moto en Argentine.

En partenariat avec la sellerie Moillo, Chloé, Gauthier et Camille de l’équipe Mono 500 vous accueilleront toute la semaine sur le stand 25 C (Hall 6, face à BMW).
Ce grand rendez-vous motard sera une belle occasion de venir à votre rencontre pour échanger sur les voyages, la moto et les projets à venir…

A vos agendas !

GRAND JEU

A cette occasion, vous aurez peut être la chance de boucler vos bagages pour partir rouler sur le Toit des Andes en Royal Enfield !

 

Mono 500, en partenariat avec la sellerie Yves Moillo et la boutique Vintage Motors (Paris-Bastille) organise un Grand Jeu du 25 novembre au 8 décembre 2013.
A gagner : un voyage de 9 jours en Argentine, une selle moto sur mesure et un casque Davida personnalisé.

Pour jouer, c’est très simple :
Il vous suffit de déposer un bulletin de participation sur le stand Mono 500  (Hall 6, stand 25C) du 3 au 8 décembre, ou dans la boutique Vintage Motors Bastille, Paris 11ème, dès le 25 novembre.

Et pour tous ceux qui ne sont pas à Paris, rendez vous sur www.mono500.com/grand-jeu à partir du 25 novembre pour tenter votre chance en ligne.

 

LE SALON DE LA MOTO, SCOOTER ET QUAD 2013

L’édition 2013 du Salon de la Moto, Scooter, Quad rassemble tous les acteurs du secteur avec une seule idée, celle d’exprimer le dynamisme du secteur. Une volonté commune marquée par la présence de tous les grands constructeurs, équipementiers, accessoiristes, sociétés de service, organismes institutionnels et media qui témoignent, ensemble, de cet état d’esprit conquérant.  Avec déjà plus de 13000 m2 de surface réservée et de très nombreuses nouveautés annoncées en première mondiale ou européenne, cette fête de la moto s’annonce une nouvelle fois spectaculaire !

Horaires :

Mardi 3, mercredi 4, samedi 7 décembre : de 10h à 20h
Jeudi 5 et vendredi 6 décembre : de 10h à 22h (Nocturnes).
Dimanche 8 décembre de 10h à 19h.

Billetterie

En vente sur www.lesalondelamoto.com et dans les points de vente habituels

Tarif : 14€
Gratuit jusqu’à 14 ans (accompagnés d’un adulte dans la limite de 3 enfants)
Pour les 14-18 ans et étudiants (sur présentation de la carte étudiant en cours) : 7€ €
Prix d’entrée groupe (à partir de 15 personnes) : 12 €