LE DAKAR VU PAR… MONO 500

Cette année, le rallye a fait deux passages par la Cordillère des Andes côté Argentine.. Il est rentré par le Nord ouest argentin en traversant la Cordillère et les Salinas Grande. Les concurrents sont allés patauger dans les vallées Calchaquies avant de faire étape à Tucuman.

La course s’est déroulée sans encombre dans les plaines de Catamarca. Les vraies difficultés d’orientation et de pilotage ont été essuyé sur les hautes dunes de Fiambala.

Retour sur les 6 étapes suivies en direct par Gauthier de Mono 500, des hauts plateaux de l’Altiplano jusqu’aux plaines de la région de Tucuman…

Etape 7: 11/01/13 Calama-Salta – J1 Argentine:

Après plusieurs jours au Pérou, les coureurs arrivent enfin en Argentine par les hauts plateaux de la Puna. Sur le fameux désert de sel « Salinas Grandes », perché à 3600m, ils changent de cap direction San Antonio de Los Cobres. Sur la piste qui longe le Train de las Nubes les pluies diluviennes emportent de nombreuses portions de pistes, rendant ainsi l’orientation délicate avant d’atteindre Salta la Linda. (La belle)

Etape 8: 12/01/13 Salta -Tucuman – J2 Argentine:

Les pluies ont duré toute la nuit, forçant l’organisation à relever les chronos au km 86 dans les vallées de Calchaquies.Mono 500 accompagne le convoi sur la route 40 jusqu’à Cafayate, Andalgala puis Tucuman pour 24h de repos.

Etape 9: 14/01/13 Tucuman – Cordoba – J4 Argentine:

Les pilotes (et co-pilotes) n’ont pas beaucoup dormi cette nuit. Pourtant, c’est une spéciale de 550km qui les attend aujourd’hui pour rejoindre les lignes de crêtes de La Sierras. Seuls quelques déboires mécaniques sont à déplorer.

Etape 10 : 15/01/13 Tucuman – La Rioja – J5 Argentine:

Belle étape pour les gaulois qui sont les premiers à l’arrivée dans les catégories auto et moto. Le terrain a bien séché, l’orientation est plus facile, les pilotes arrivent tous à bond port à La Rioja.

Etape 11/ 16/01/13 La Rioja – Fiambala – J6 Argentine:

L’étape du jour est raccourcie à cause des déluges des jours précédents. Ce sont les dunes de Fiambala, culminant à 3400m d’altitude qui attendent nos pilotes. Cyril Despres reprend du poil de la bête et rattrape son retard alors que beaucoup continuent de rincer leurs carters dans les rios en crue.

Etape 12 : 17/01/13 Fiambala – Copiapo (Chili) – J7 Argentine:

Au programme aujourd’hui, une dernière traversée de la Cordillère. La course traverse la région de Catamarca d’Est en Ouest avant d’atteindre l’Altiplano. Du sable, des cailloux et des moteurs réduits à 60% de leur puissance à cause des 4500m qui les séparent du niveau de la mer.

A lire également

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée