LE VOYAGE DU CHE, UN APPEL À LA ROUTE.

« Notre objectif : explorer le continent sud-américain. Notre méthode : l’improvisation. Nos points communs : la curiosité, la passion de la route, le désir de rêve… ».

Quand il écrit ces mots peu avant son départ sur la route en janvier 1952, le jeune Ernesto Guevara est loin de se douter de la légende qu’il deviendra…   Sur une vieille Norton 500 Inter de 1939, il part à l’aventure avec son ami Alberto Granado  à la découverte de l’Amérique latine pour un périple qui transformera à jamais la personnalité de celui qui deviendra le Che… Soixante ans plus tard, son aventure à moto à travers le continent sud-américain continue de fasciner  les aficionados de road-trips et de grands espaces.

En 2004, le réalisateur Walter Salles adapte au cinéma l’excellent «  Voyage à motocyclette » le carnet de voyage tenu par Guevara  tout au long de son périple à travers l’Amérique Latine. Ce road-movie, plutôt bien tourné, nous explique le cheminement  du jeune diplômé en médecine de son départ de Buenos Aires à sa prise de conscience intellectuelle et politique.
Tourné dans plus de 30 décors naturels, le film retraçant son voyage à moto en Argentine, au Chili, au Pérou et jusqu’au Panama, est un véritable appel à la route et à l’aventure.

A lire également

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas poubliée