PORTRAITS

Toute l’année, nous suivons des voyageurs au long cours. Nous en rencontrons certains en voyage, d’autres chez nous. Et c’est toujours l’occasion de partager nos découvertes et notre passion pour le voyage et l’aventure.

Le frère et la soeur: le road trip moto d’Audrey et Jérôme en Amérique du Sud

Partager cet article : 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

À respectivement 21 et 22 ans, Audrey et son frère Jérôme sont partis 4 mois en Amérique du Sud pour sillonner les routes du Chili, de l’Argentine, du Pérou, et de la Bolivie. Un voyage mémorable de 16 000 km !

le Salar d'Uyuni à moto

Comment est née ton idée de voyage ?

Ayant une famille plutôt baroudeuse, j’ai toujours voyagé mais plutôt dans des pays de culture occidentale. Puis on s’est mis à élargir les horizons et à chercher davantage l’aventure, des gens et des cultures différentes.

Mon frère regardait les reportages d’une fille qui voyageait seule en moto et l’a particulièrement inspiré. De là est venue l’idée d’un long voyage et de la moto.

Moi, j’allais terminer mon stage d’année de césure et j’avais envie de faire un break dans mes études. Mon frère terminait son apprentissage et avait envie de littéralement tout quitter. C’était donc l’occasion parfaite.

On ne connaissait pas du tout l’Amérique du Sud mais c’est un continent qui attirait notre attention. Sans trop – pour ne pas dire aucune – de recherches, on a pris nos billets pour Santiago du Chili, pour 4 mois.

Road trip amérique du sud
Road trip amérique du sud

Comment as-tu préparé ton voyage à moto ?

Alors… Je crois que personnellement j’ai juste passé mon permis de conduire que j’ai obtenu à peine une semaine avant la date du départ et puis il me semble qu’on avait fait quelques recherches sur la facilité d’acheter une moto et le droit de quitter le pays avec. 

C’est comme cela qu’on a choisi Santiago comme pays de départ. Et c’est à peu près tout… J’ai acheté le guide Lonely Planet du Chili et d’Argentine que je n’ai pas ouvert avant d’être assise dans l’avion.

Et j’ai commencé à apprendre quelques bases d’espagnol. Comme on partait pour 4 mois, sans aucune contrainte, on a pas ressenti la nécessité d’organiser quoi que ce soit. 

On savait qu’on avancerait à notre rythme selon nos envies, nos rencontres et nos pépins.

Road trip amérique du sud
Road trip amérique du sud

Quel était votre itinéraire ?

Nous sommes partis de Santiago du Chili nous sommes descendus jusque l’Île de Chiloé en alternant entre la côte, le centre et les Andes puis nous avons décidé de passer en Argentine au niveau de Bariloche.

Nous sommes remontés par Mendoza, Cordoba, Salta puis avons traversé la frontière à Tupiza, avons continué en direction d’Uyuni, Potosí, Sucre, Cochabamba, la Paz, avons traversé la frontière à Copacabana puis nous avons rejoint Cusco et enfin avons entamé notre retour vers Santiago par Arequipa, Arica, Iquique, Antofagasta, La Serena. Nous avons revendu nos motos à Santiago avant d’attendre notre avion à Valparaiso.

Road trip amérique du sud
Road trip amérique du sud
Road trip amérique du sud

Pourquoi avoir voyagé à moto ? 

Nous avons acheté deux Honda XR150 neuves (pour éviter d’avoir des problèmes de réparation n’ayant aucune idée de mécanique) car elles correspondaient à notre budget (2 000€) et étaient adaptées autant à la route qu’aux chemins.

Ca nous a semblé être un bon compromis entre tous nos critères. Elle se sont aussi avérées être très faciles à revendre, puisqu’on a réussi à les vendre en à peine deux jours pour 1 600€ avec 16 000 km au compteur…

Elles nous auront donc coûté à peine plus de 400€, c’est imbattable niveau coût de transport pour 4 mois.

Je suis pas une grande fan de la moto contrairement à ce que les gens pensent chaque fois que je raconte mon voyage. Pour moi c’est un simple moyen de transport, original et agréable.

Mais j’ai adoré l’entraide entre tous les motards qu’on a rencontrés, la sensation de liberté et son côté aventure. On allait où on voulait, quand on voulait. C’est un réel avantage de ne pas dépendre des bus.

Et comme on campait dans la nature, on pouvait s’arrêtait quand bon nous semblait. Et puis la petite pression de n’avoir aucune idée de comment monter une roue me plaisait pas mal aussi…

Ca faisait partie de l’aventure d’avoir des galères, de se faire des petites frayeurs… et puis ca nous a permis d’entrer en contact avec plein de gens curieux de nous voir sur nos motos avec nos bagages.

Si c’est plus facile ou difficile… je ne sais pas je pense que c’est différent, la liberté facilite, les pépins qui peuvent arriver rendent le voyage parfois plus difficile.

Mais si c’était à refaire, je repartirai en moto, je pense que c’est vraiment adapté au type de voyage qu’on voulait. En revanche, j’investirai dans une moto BEAUCOUP plus confortable… mais ça aussi, ça faisait partie de l’aventure.

Road trip amérique du sud
Road trip amérique du sud
Road trip amérique du sud
Road trip amérique du sud
Road trip amérique du sud

Ce qui vous a le plus surpris ?

La culture latine de A à Z. J’ai été transcendée par leur convivialité, chaleurosité, générosité…

Le fait de pouvoir communiquer en espagnol avec absolument toutes les populations des pays qu’on a traversés nous a permis de faire des rencontres incroyables, de partager des moments fantastiques et de vivre des expériences inoubliables.

On a été aidés et invités par tellement de gens à dormir, partager un repas ou de simples moments… Ca ouvre les yeux sur les différentes manières de vivre et je me suis davantage rendue compte de la valeur du partage et de l’ouverture à l’autre. J’ai adoré l’Amérique Latine.

On a été aidés et invités par tellement de gens à dormir, partager un repas ou de simples moments !

Road trip amérique du sud
Road trip amérique du sud
Road trip amérique du sud

Votre plus belle rencontre ? 

Une de mes plus belles expériences a été celle de partager le quotidien de gauchos dans une hacienda gigantesque et au fonctionnement totalement bio, à 70 km de toute autre habitation. On s’est occupé des chevaux, des vaches, on a pêché, mangé comme des rois.

Une autre a été de tomber par hasard sur la fête d’un village avec des danses, spectacles de chevaux et de gros barbecues. Quant aux rencontres… j’ai été aussi émerveillée de croiser le chemin d’aventuriers encore plus fous ou de locaux super touchants.

Road trip amérique du sud
Road trip amérique du sud
Road trip amérique du sud
Road trip amérique du sud

Votre plus belle galère ? 

Et bah à votre plus grand regret – et le mien un peu aussi – on a pas eu, à mon sens, de grande galère.

Comme je le disais, apprendre l’espagnol nous a permis de communiquer assez facilement. On a choisi de partir durant l’été donc on a eu une bonne météo.

Il nous est arrivé de conduire sous la neige dans les hautes montagnes et par conséquent d’avoir assez froid mais on se réchauffait les mains sur le moteur et puis ca allait bien…

Au niveau moto, on a crevé 3 fois chacun et au pire des cas, à 7km du garage le plus proche mais sinon nos motos ont bien fonctionné tout le long du trajet. Ca a été une bonne décision je pense de les acheter neuves.

Et c’est vrai qu’on a eu une bonne galère de passage de frontière car une nouvelle loi avait été votée qui interdisait les propriétaires étrangers de véhicules chilien de sortir du pays…

Mais par chance, on était en contact avec une agence d’organisation de voyage comprenant l’achat d’une voiture qui nous avait aidés et qu’on avait payée 200€ pour nous parrainer et avoir le fameux numéro fiscal chilien, le RUT, qui permet d’acheter un véhicule au Chili. 

Et cette agence nous a aussi communiqué la liste des postes frontières qui avaient refusé ou accepté la sortie du territoire chilien à d’autres voyageurs. C’est vrai que ça, ça avait été une petite aventure… 

Donc après une tentative ratée, qui nous a valu des centaines de km de détours car il y a un passage de frontière au niveau des Andes tous les 200 km environ, on est passés par un parc national avec un poste frontière qui ressemblait à un préfabriqué perdu au milieu d’une forêt…

Ouf, nous voilà en Argentine!

Road trip amérique du sud
Road trip amérique du sud

Quel est l’objet que vous avez emporté qui ne vous a jamais servi ? 

Aucun car j’avais pris le minimum pour 4 mois, à peine 6 kg de bagage… J’ai juste jeté mes vêtements à l’arrivée. Je ne pouvais plus les voir!

 
Road trip amérique du sud

Quel serait ton prochain road trip à moto ?  ? 

Tous les continents valent la peine d’être parcourus à moto… 

Faire le même pays en utilisant des transports différents, ce serait en soi des aventures différentes. 

Je connais pas mal l’Amérique, l’Europe et l’Asie même si encore une fois, ce serait à faire à moto. Maintenant, j’ai envie de découvrir l’Afrique!

Pour suivre les aventures d’Audrey, rendez-vous sur son Facebook!

Par : Audrey Chardin
Crédits photos : Audrey et Jérôme Chardin

Partager cet article : 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Depuis 2007, nous accompagnons
des motards et motardes
partout dans le monde à la découverte
des grands espaces. Années après
années, nous avons ouvert de nombreuses
routes aux quatre coins du monde.

Le frère et la soeur: le road trip moto d'Audrey et Jérôme en Amérique du Sud

MONO 500 INTL
c/o Polaris Global Services Ltd
4ter Rue Saint-Georges
Port-Louis – Ile Maurice