PLACE AU SPECTACLE ! 

Branchez vos écouteurs, calez-vous pour 10 minutes de poésie onirique qui réunissent la moto et la danse. Pour la beauté du ride ! 

(video) « Seuls ensemble » par Sebastien Zanella

Lire la vidéo

Un très beau texte que nous vous avons traduit.
N’hésitez pas à partager cet article : 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

« Voici l’histoire de Todd & Nicola,
qui partagent plus que l’amour :
la liberté. »

SEULS ENSEMBLE

Todd : J’ai quitté mon travail, j’ai dis à ma famille que je les aimais, et j’ai juste…pris le large.

C’était plutôt cool, en fait, de disparaître pendant un certain temps.

Je le recommande à tout le monde. Même s’il n’y a pas quelque chose qui se passe dans votre vie, trouvez-vous une excuse, pour prendre le large, pour réduire un peu le brouhaha. 

Nicola : Il y avait quelque chose de très libérateur, de juste être au-dessus de tout le chaos, ou du moins de se sentir comme tel. J’ai toujours aimé avoir une perspective sur les choses, comme ça.  

Sentir un peu comme si tu y voyais plus clair, et les choses redeviennent plus petites, plus accessibles. Mais c’est plus un sentiment d’évasion, probablement, d’être sur ces rooftops. C’est plus comme si on échappait à la folie. 

Todd :

Je sais que
rouler à moto
m’aide à moins douter.

Ça m’aide à réfléchir, à prendre un recul que je n’arrive pas avoir quand je n’ai pas cette concentration qui passe à travers moi, jusque dans le sol et la vitesse à laquelle je roule. Autrement, je me laisse distraire trop facilement.

Donc, juste penser à faire tourner mes roues, c’est ce qui m’aide avec mes doutes, je pense.

Danser, ça doit lui faire à peu près le même effet, comme une discussion intérieure. « Est-ce que j’ai bien fait? », « Est-ce que le bien existe? », « Quel est l’intérêt de tout ça? »…Ça me rend heureux, donc je continue à le faire. 

Todd : Alors, qu’est-ce que tu vas raconter à propos de moi ?

Nicola : Je pense que n’importe qui, qui a déjà fait de la longue-distance, peut s’identifier plutôt bien à ça.

Todd : Je l’ai rencontrée à un moment où je ne voulais rencontrer personne. Et je n’ai juste pas pu m’empêcher de tomber amoureux. 

J’ai pris le large après le décès de mes parents, dans un accident. J’ai voyagé pendant 6 mois à travers le pays, à faire parmi les plus belles rencontres de ma vie. Je ne sais pas vraiment quoi dire, je pense que les gens comprennent, pourquoi je suis parti si longtemps, et fait ce que j’ai fait. Je n’ai pas besoin de m’expliquer sur ce sujet. N’importe qui, qui peut s’imaginer dans cette situation, peut comprendre ce que nous essayons de trouver. 

Todd : Aah quoi d’autre…J’aime la regarder danser. C’est très amusant. 

Nicola : Pour résumer, je pense que ce que nous avons, c’est ce qui s’approche le plus de la liberté. 

Todd : Je veux que les gens la voient comme moi je la vois, c’est-à-dire sans limites. Qu’est-ce que je peux faire de plus, avec ce que je sais, pour inspirer les gens ?

C’est bon d’être là.

C’est bon d’être là.

Danse moto de Nicola et Todd

Partager cet article : 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Depuis 2007, nous accompagnons
des motards et motardes
partout dans le monde à la découverte
des grands espaces. Années après
années, nous avons ouvert de nombreuses
routes aux quatre coins du monde.

(video) "Seuls ensemble" par Sebastien Zanella

MONO 500 INTL
c/o Polaris Global Services Ltd
4ter Rue Saint-Georges
Port-Louis – Ile Maurice