L’Albanie
en BMW GS

Roadtrip de 7 jours
95% d’asphalte

Meilleure saison :
de mai à octobre

9 pilotes max.
solo ou duo

Budget : 
2 800 €/pilote

Road trip moto en Albanie

Le dernier secret de Méditerranée

Petit pays situé sur les rives de la mer Adriatique, l’Albanie va vous surprendre ! Partez à la découverte des vestiges gréco-romains, inscrits au patrimoine mondial par l’UNESCO. Ses routes sinueuses de montagne vous mèneront à la rencontre d’une population accueillante et d’une culture authentique.

“ Nous avions besoin d’air frais, de grand air… Nous cherchions une destination de voyage insolite, surprenante et authentique… Notre objectif : Voir la montagne, nous baigner dans une mer azur, partir pas loin tout en conservant une bonne dose d’aventure, de réelle découverte, rencontrer un peuple et bien manger ! Nous sommes partis en Albanie et “la belle inconnue des Balkans” a assouvi tous nos fantasmes…” 

L'itinéraire

Road trip moto dans les Balkans

ROAD TRIP MOTO 
7 jours / 7 nuits

Une grande boucle au départ de Tirana pour découvrir une Albanie authentique. Nous roulerons environ 1 200 kms. 95% d’asphalte. 

Budget :  
2 800€/pilote*

4 900€/duo*

* Le budget varie en fonction du nombre de participants, de la saison, de la parité monétaire locale, des choix d’hôtels, des options et de l’itinéraire choisis. Nous restons à votre disposition pour en discuter et vous conseiller. 

Le budget comprend toujours :

.le prêt de guidon (BMW GS),
.les hébergements en twin et pension complète,
.le tour leader : un guide moto trilingue,
.le véhicule d’assistance mécanique,
.le carburant, huiles et assurance tiers moto,
.les transferts terrestres et les frais de visites. 

Reste à charge :

.les vols internationaux, nationaux et taxes d’aéroport,
.les boissons alcoolisées,
.l’assurance personnelle voyage obligatoire,
.les extensions possibles :
(nous consulter)

MESURES SPÉCIALES COVID-19

pour tout achat réalisé à partir du 1 octobre 2020

. Bénéficiez d’un remboursement 
Si votre voyage est compromis pour des raisons sanitaires (limitation des déplacements, frontières fermées quarantaine, vols annulés…), nous nous engageons à vous rembourser toutes les sommes engagées en retenant seulement 250€ de frais de gestion.

. Réglez votre solde au dernier moment
Nous assouplissons nos conditions de paiement en vous proposant le versement du solde à 15 jours du départ.

. Bénéficiez d’un avoir sans frais
Vous avez un empêchement de dernière minute ? Vous souhaitez annuler votre voyage pour raison personnelle ? Nous vous délivrons un avoir valable 18 mois, sans frais. 

. Nous vous conseillons cependant d’opter pour une assurance annulation qui garantit le remboursement des frais d’annulation pour tout événement soudain, imprévisible, indépendant de votre volonté et justifié. L’assurance Assur-Travel couvre également le risque épidémie.

Vous trouverez plus d’infos sur notre page FIL D’INFO COVID

Les motos : des BMW GS

Dans l’esprit unique de BMW, les GS sont des motos polyvalentes, équilibrées, confortables et puissantes. Que ce soit en 1250, en 750 ou en 650, les GS offrent un confort et une technologie qui ont fait de cette gamme de motos, une référence pour le voyage. En solo ou en duo, elles sont toutes équipées d’un top case pour mettre ses petites affaires pour la journée. 

Le repérage

Les plus beaux spots de l’Albanie

L’Albanie nous faisait de l’œil depuis un moment… Nombreux sont les motards au long court qui ont réalisé un road trip européen à travers l’Italie, la Grèce, le Monténégro, la Croatie et l’Albanie. Tous s’accordent à dire que l’Albanie, par sa richesse culturelle, ses paysages exceptionnels et sa gastronomie authentique mérite un voyage à elle toute seule… Cette terre sauvage, mystérieuse et préservée n’attendait que nous !

Pour partir à la découverte de ce joyau des Balkans et mieux sortir des sentiers battus, Théophile et Gauthier ont embarqué dans un 4×4 et ont parcouru plusieurs milliers de kilomètres au cœur d’une nature préservée, variée et vivifiante. Ils sont revenus avec un itinéraire exaltant, audacieux, digne des plus grands voyages d’Amérique du Sud et d’Afrique.

A travers les décors pittoresques, la multitude de beaux sites, les rencontres, les virages de montagnes, les lacs et les plages d’eaux cristallines, votre prochain voyage vous promet une expérience exceptionnelle.

Pourquoi l’Albanie ? Chez Mono 500, nous sommes toujours à la recherche de destinations mystérieuses et dépaysantes. Avec la crise du Covid, voyager moins loin s’est imposé comme une condition essentielle à la proposition de nouveaux parcours (max. 4 heures de vol de Bruxelles ou Paris). 

 

Pourquoi choisir Mono 500

Reposez-vous sur notre expérience

Choisir une agence de voyage - parce que c'est notre métier ! Mono 500

Parce que c'est notre métier

Chaque kilomètre compte. Quelle que soit la région du monde, nous prenons le temps de repérer les plus beaux spots, les plus belles routes… Chaque guide Mono 500 que vous rencontrerez vit à l’année dans le pays qu’il vous fera découvrir. Nous vous garantissons les meilleurs tracés, les meilleures étapes et surtout, nous nous adaptons à vos envies.

Voyage en petit groupe - Mono 500

Parce qu'on voyage en petits groupes

 Nous sommes des artisans de l’expérience à moto. Nous prenons le temps de rencontrer de belles personnes et de le partager avec les bonnes personnes. Les groupes que nous guidons sont petits (6 à 8 motos). Cela nous permet de rouler à notre rythme, de combiner liberté et convivialité et d’accéder à des endroits reculés. Aucun parcours ne se ressemble.f

Pourquoi choisir Mono 500 - parce qu'on aime les mêmes choses

Parce qu'on aime les mêmes choses

Un subtil équilibre entre amour du voyage, plaisir de rouler et confort. Nous avons à coeur de vous permettre de voyager dans les meilleures conditions. Nous ne faisons aucun compromis sur la qualité des hébergements, des repas, des visites… et sur votre sécurité. Nous voyageons avec un véhicule d’assistance et un mécanicien à chaque étape.

Les excursions

Avant ou après votre roadtrip moto, profitez de quelques jours dans la région 😉  

Un bon plan farniente pour terminer votre trip en douceur sur la fameuse île de Corfou

Partager cette page : 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Carnet de voyage

La forteresse des Balkans

La cosmopolite Tirana / le site greco-romain de Butrint / l’amphithéatre de Durrës / la côte adriatique / Gjirokastër, la ville de pierre / la rive Ouest du lac d’Ohrid / les fjords de Komane / le lac de Skadar / le sanctuaire de Krujë

La forteresse des Balkans

Historiquement, l’Albanie est une terre isolée. Pendant des décennies, le pays des bunkers semblait être une destination impossible à visiter. Comme figée dans le temps.

Changement de cap avec l’effondrement du communisme. On découvre une nouvelle facette de la perle de l’Adriatique. Ce petit endroit qui a des allures de bout du monde, est dominé par la loi des familles et des traditions. Mais aussi – et surtout? – par la chaleur méditerranéenne, l’amitié, le partage. Le mythe albanais réussit à transcender tous les clivages, tous les préjugés, toutes les barrières. Une nouvelle Albanie prend le dessus sur le passé. Le voyageur pourra poser ses sacoches et découvrir une Albanie pittoresque et insolite où on rit, où le vin et le raki coulent à flots et où l’étranger est accueilli à bras ouverts, dans une atmosphère unique. Générosité, fête et histoire sont au rendez-vous. 

Au carrefour
des civilisations

L’Albanie compte 60 % de musulmans et 40 % de chrétiens: la religion est un pilier fondamental de la culture du pays. Alors que les sociétés européennes se déchirent à propos de l’accueil des migrants et que l’extrême droite a imposé la question de l’islam au cœur des débats; sunnites, chiites, orthodoxes, catholiques, et juifs cohabitent sur ce petit territoire ouvert sur la Mediterranée. L’extrême droite n’y a d’ailleurs jamais été représentée au Parlement. En 1967, alors sous la dictature stalinienne d’Enver Hoxha (1944-1985), l’Albanie s’était déclarée « premier Etat athée de la planète». Depuis le retour de la liberté de culte en 1991, les missionnaires sont venus en nombre, mais la pratique religieuse reste peu répandue et la coexistence des différentes religions fait souvent la fierté des Albanais.

Les costumes traditionnels ne sont pas des souvenirs . Ils sont la mémoire de la culture albanaise, ils sont portés pour les grandes occasions. Dans la région de Laberi, les chants polyphoniques rappellent les chants de Corse ou de Sardaigne. 

Comme toutes les autres grandes villes des Balkans, Tirana a connu une profonde transformation au cours des dernières années. La capitale albanaise est un mélange de styles architecturaux de l’histoire du pays et d’une forme de modernité, d’une jeunesse connectée et branchée. 

La tradition culinaire

C’est souvent la première chose dont vous parlent les amoureux de l’Albanie: ce pays est un véritable melting-pot culturel, social et technologique. Occupé successivement par les Grecs, les Italiens, les Ottomans, chaque civilisation y a laissé sa marque, jusque dans la gastronomie. On retrouve des kebab et de la viande de mouton, témoins de l’influence turque; mais aussi de la polenta, des feuilles de vignes farcies et du goulash, typiques des pays des Balkans. C’est en général très copieux, très bon et accompagné par le Kalmett – un cépage endémique. Dans les rues de Tirana, certains restaurants misent sur la tradition mais attention, toujours soignée! Fruits et légumes attendent le chaland sur les étals des marchés, tandis que de belles tables nappées et décorées tendent les bras aux épicuriens: le cadre est superbe et n’oublie jamais une petite « note folklorique »!

Slow-food et bistronomie : la nouvelle garde est dynamique et une palanquée de jeunes chefs, formée par ses aînés, a décidé de redorer le blason de la cuisine albanaise

Côté desserts, le baklava est roi mais le riz au lait parfumé à la cannelle vaut le détour. Et surtout, il ne faut pas manquer le fromage: c’est du grand art!

La route des vins Albanais​

L’Albanie est une destination viticole méconnue des Balkans. Avec plus de 2800 ans de culture de la vigne, son histoire viticole vaut pourtant le détour. La viticulture s’y est développée dès le VIIIe siècle avant J.-C. sur la base de cépages autochtones qui avaient résisté à l’ère glaciaire, faisant de l’Albanie l’un des plus vieux pays producteurs de vin en Europe. Au cours du 17ème siècle, la production de vin a ralenti sous l’influence de l’Islam, en raison de la baisse de la consommation de boissons alcoolisées. Il faudra attendre les années 70, pendant la domination communiste, pour voir la production de vin albanais atteindre son apogée.

Le microclimat, entre la chaleur du soleil méditerranéen et la fraîcheur des nuits montagneuses, permet de travailler avec précision deux cépages locaux : le kallmet (rouge) et le shesh i bardhë (blanc).

La nouvelle vie
des Bunkers

Ils sont partout! 700 000 à l’origine, ils font partie du patrimoine culturel et historique de l’Albanie. Ils surgissent en montagne, au détour d’un col, au cœur des villages, sur un chemin, à la frontière de sites antiques et même sur les plages de sable blanc de la mer Adriatique et de ses baies. Témoignage du passé du pays, les bunkers font maintenant partie de la vie de tous les jours. Les bunkers ont été réhabilités, leur architecture permet dans les zones rurales de devenir des entrepôts agricoles. On y stocke également le vin. Certains deviennent un abri naturel pour des espèces menacées, comme les chauves-souris. 

En ville, des bars branchés voient le jour dans des bunkers, d’autres deviennent des œuvres d’art. Ces vestiges du passé deviennent de véritables trésors nationaux. 

Le patrimoine mondial naturel et culturel

L’Albanie n’a rien à voir avec les pays slaves ou sa voisine grecque. Sa langue est unique, tout comme son histoire. Ce territoire des Balkans a subi un grand nombre d’invasions successives, sa situation géographique étant stratégique pour les grandes civilisations antiques. Romains, Slaves, Latins et Ottomans ont successivement annexé ce pays. Chaque occupant a emmené avec lui sa culture, sa religion, son architecture, sa cuisine etc.

Des merveilles ont émergé de ce mélange de civilisation, aujourd’hui classées au patrimoine mondial de l’Unesco.

Butrint : Aux confins de l’Albanie, face à l’ile grecque de Corfou, se trouve l’un des trésors archéologiques et naturels du pays : Butrint. Véritable microcosme de l’histoire de la Méditerranée dans un écrin de nature luxuriante.

Berat, « la Ville aux Mille Fenêtres ». La vie y est douce et la gastronomie à vous faire tomber par terre!

Gjirokastër, « la Ville de Pierre »: son ambiance festive nous fait voyager dans le temps. 

Le lac d’Ohrid, aussi vieux que le lac Titicaca et le lac Baïkal. Ce joyau de la nature est classé patrimoine naturel et culturel, et ensorcele par sa beauté. 

Questions / réponses

Les questions que tout le monde se pose …

Est-il possible d'aller en Albanie malgré le Covid ?

Oui, les frontières aériennes et terrestres du pays ont réouvert l’été dernier.  Depuis cette date, le port du masque est obligatoire. Seul les boîtes de nuit sont fermées, toutes les autres activités économiques du pays comme les hôtels, restaurants etc. fonctionnent normalement. 

Suis-je en sécurité partout en Albanie ?

Oui, culturellement les Albanais ont un profond respect pour les voyageurs – que ce soit la nuit dans les quartiers festifs de la capitale ou lors d’une randonnée en pleine montagne. On se sent toujours en sécurité, voire même accueilli comme un membre de la famille!

A quoi dois-je penser avant de partir ?

C’est simple: que vous organisiez vous-mêmes votre circuit ou que vous passiez par une agence spécialisée, vous n’aurez pas de visa ni de vaccins à prévoir. La monnaie locale est le Lek (env. 120 Leks pour 1 €) et il n’y a pas de décalage horaire. Le gros plus et la présence permanente de la 4G, qui vous permet de rester connecté à moindre frais en achetant une puce locale.

Pourquoi choisir l’Albanie pour un road trip moto ?

Pour organiser un circuit moto, on privilégie les petites routes à virage, les paysages hors normes, les sites incontournables, une nature préservée, des rencontres authentiques, les jolies pistes de montagne – et le plus important: un accueil chaleureux par les populations locales. L’Albanie n’est pas le pays le plus touristique des Balkans: il a l’énorme avantage de réunir toutes ces qualités en restant à l’abri du tourisme de masse. 

Les différents typess de tourisme en Albanie ?

Au nord, les randonneurs sont nombreux à profiter des Alpes en privilégiant l’éco-tourisme et le solidaire (Allemands, Tchèques, Polonais, Danois, Serbes). Sur la côte Sud (Riviera), nous déplorons un tourisme de balnéaire de masse (souvent des touristes slaves). Le tourisme culturel enfin: aux quatre coins du pays, les agences de voyage réunissent beaucoup de groupes pour visiter les beaux sites antiques.

Est-ce que on mange bien en Albanie ?

On mange très bien en Albanie, les produits sont de qualité et de saison. Il est facile de trouver une bonne table pour déguster les spécialités du pays: une côte d’agneau braisée, un bon ragoût contre le froid, un plateau de fruits de mer et son tzatziki. Il n’est pas rare de se faire inviter à manger dans les zones plus rurales du pays, où l’on découvre de la cuisine digne de nos grands-mères!

Il faut savoir casser les préjugés sur le pays.

Mafia, trafic d’armes, de drogue, violence… Nos préjuges sur les Balkans sont nombreux mais erronés, et particulièrement pour l’Albanie. Nous avons découvert une vie locale complètement différente. Les Albanais.es souffrent de cette mauvaise image et ils ont à coeur de nous montrer leurs vraies valeurs, leur culture, leurs traditions. C’est un pays « safe », avec des gens bien!

C’est dangereux de rouler en Albanie ?

Tout est très relatif et dépend de vos habitudes ou simplement de votre pays d’origine. On lit souvent qu’il est dangereux de rouler là-bas, mais nous n’avons pas eu ce sentiment. Les centres-villes sont un peu désorganisés, certes. Certaines pistes sont délicates, car peu entretenues. Mais les routes sont globalement bonnes et peu fréquentées. Elles peuvent être piégeuses la nuit mais en journée, il suffit de maîtriser sa vitesse. En revanche, il y a très peu de motos en Albanie donc il est important de se faire voir et de très bien se positionner sur la route.

N’hésitez-pas à nous poser toutes vos questions sur notre formulaire de contact et à consulter notre blog pour plus d’informations. 

Demande d'informations

Recevoir le programme détaillé, l’itinéraire jour par jour, les tarifs, les dates de départs, les conditions …

Les prochaines étapes

1
Vous recevez par e-mail, le programme détaillé, les itinéraires et les conditions de voyage. 

2
Nous prenons le temps de discuter au téléphone, pour vous conseiller et personnaliser votre voyage. 

3
Nous choisissons ensemble une date de départ pour constituer ou rejoindre votre groupe. 

Blog Albanie

Retrouvez plus d’articles sur notre blog 

Tout ce qu’il faut savoir avant de partir  😉 

Partez pour un road trip en BMW GS de 1 500km en Albanie !

Notre fil d’info sur la situation sanitaire